cadre   - Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017 et il est 00:10
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Côte-d’Or 21 - Bourgogne -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  Services
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 21
  le lien n°63 sur les semaines d'information sur la santé mentale
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
le lien n°63 sur les semaines d'information sur la santé mentale
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

2008-Congrès National de l'Unafam à Lyon * Le 18 janvier 2008

Congrès National de l'Unafam à Lyon
Le congrès National de l'Unafam 2008 aura lieu les 27 et 28 juin prochain au Palais des Congrès de Lyon. Le thème en sera :

"Briser l'isolement des familles, une priorité pour l'Unafam et ses partenaires"


- Imprimer cette info

Scanner le cerveau permettrait de prédire les risques de schizophrénie et autres maladies mentales 17 janvier 2008

Une étude, publiée par le Centre de Neuropsychiatrie de l’Université de Melbourne - Victoria, Australie - affirme qu’un scan du cerveau des patients connaissant des premiers stades d’épisodes psychotiques montrerait s’il s’agit d’un événement isolé ou du début du longue période de maladie mentale, telle que la schizophrénie par exemple.
Dr Stephen Wood explique que le niveau de certaines substances chimiques – les n-acetyle aspartate - présentes dans le cerveau permet de déterminer le risque qu’a une jeune personne subissant son premier épisode psychotique d’être atteinte de schizophrénie chronique dans les années à venir. Ces substances sont présentes dans la partie frontale du cortex, partie qui contrôle les ordres de la pensée.
Les scientifiques ont ainsi comparé les scanners de cerveaux de 46 patients souffrant de problèmes psychiatriques pendant plus de deux ans. Les résultats ont montré que les personnes susceptibles de développer des maladies mentales chroniques sont celles dont le taux de substances chimiques est le moins élevé.
Les résultats de cette recherche permettraient d’améliorer le traitement des premiers stades de maladies mentales en adaptant les diagnostics, pronostiques et traitements en fonction des risques du patient de développer des maladies mentales. Les recherches se poursuivent : les scientifiques tentent à présent de déterminer quelles substances pourraient servir de complément et réduire le risque de développement de schizophrénie chronique : l’huile de poisson, le lithium
ou les vitamines, par exemple.In Citizen Journalism


- Imprimer cette info

Les franchises 'marginalisent' encore plus les handicapés 12 janvier 2008

La Fédération des Associations pour adultes et jeunes handicapés (Apajh) estime que la mise en place des franchises médicales 'va marginaliser encore un peu plus les personnes en situation de handicap', en restreignant leur accès aux soins.
La majorité des personnes handicapées, rappelle l'Apajh, touchent en effet l'AAH (allocation adulte handicapé) qui s'élève à 621,27 euros, 15 euros "de trop" pour bénéficier de la CMU (couverture maladie universelle), et donc sont soumises aux franchises.
Instaurées par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) et mises en place depuis le 1er janvier, les franchises médicales, qui laissent à la charge des patients une partie des frais médicaux, ne concernent pas les bénéficiaires de la CMU, les enfants et les femmes enceintes.
"Cette nouvelle source de financement des dépenses de santé va restreindre un peu plus l'accès aux soins des personnes en situation de handicap", affirme l'Apajh, qui rappelle que "64% des handicapés vivent en France avec des ressources inférieures au Smic, soit moins de 1.000 euros par mois".


- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Franchises médicales 12 janvier 2008

Une franchise sur les médicaments, les transports sanitaires et les actes paramédicaux (50 centimes d’euros par boite de médicament et par acte paramédical, 2 euros par transport sanitaire) se met en place au 1er janvier 2008
in service-public.fr  Assurance maladie : dossier (27/12/07)

- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Revalorisation des allocations 12 janvier 2008

Le montant mensuel de la garantie de ressources pour les personnes handicapées est fixé à 807,41 euros à compter du 1er janvier 2008.

 

MONTANT DE L’ALLOCATION POUR ADULTE HANDICAPE : 628,10€ au 1er janvier 2008 (revalorisation: 1,1 %)

- Imprimer cette info


Merk achète une recette genevoise contre la schizophrénie 4 janvier 2008

in letemps.ch
BIOTECHNOLOGIES. Le groupe américain signe un deuxième contrat avec Addex pour développer un médicament novateur. La PME touchera 455 millions de dollars s'il arrive sur le marché. (...)
Depuis sa création en 2002, Addex mise sur un principe novateur de contrôle de l'activité enzymatique - dit «modulation allostérique» - pour développer une nouvelle génération de médicaments réduisant les effets secondaires. Ce qui est un argument particulièrement important pour la schizophrénie qui touche 1% de la population mondiale. Chaque année, 60000 nouveaux cas sont diagnostiqués aux Etats-Unis.


- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Le nouveau projet de loi du gouvernement : enfermement à vie et parodie de procès in www.prison.eu.org 2 janvier 2008

Début janvier, les députés doivent examiner, en première lecture, le projet de loi relatif à la rétention de sûreté et à la déclaration d’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental. Il s’agit, d’une part, de permettre l’enfermement, après une peine de prison, et éventuellement à vie, de personnes considérées comme dangereuses et, d’autre part, de revoir la procédure judiciaire concernant les auteurs d’infractions déclarés pénalement irresponsables en raison d’un trouble mental.

- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Le non-lieu dans l'affaire du double meurtre de Pau souligne les carences de la psychiatrie 21 décembre 2007

Romain Dupuy relève de l'hôpital psychiatrique et non de la prison. En confirmant, vendredi 14 décembre, le non-lieu dans l'affaire du double meurtre d'une infirmière et d'une aide-soignante, la cour d'appel de Pau a réintégré l'accusé dans un statut qu'il n'aurait pas dû quitter : celui de malade, qui nécessite des soins.
Son cas, comme celui de Luminita Solcan, meurtrière en 2005 de Frère Roger, prieur de la communauté de Taizé, qui a elle aussi bénéficié d'un non-lieu vendredi 14, met en lumière les carences de la psychiatrie. Ce n'est qu'après avoir commis son crime effroyable que Romain Dupuy a été réellement pris en charge dans l'unité pour malades difficiles (UMD) de Cadillac (Gironde), où il est actuellement hospitalisé. Le secteur psychiatrique, aujourd'hui, multiplie les défauts de soin et n'est plus en mesure d'assurer sa fonction asilaire d'autrefois.
in LE MONDE | 15.12.07

- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


La mise en oeuvre du droit à compensation: des besoins encore mal évalués 21 décembre 2007

La lente montée en charge de la prestation de compensation du handicap.
Créée par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la prestation de compensation du handicap (PCH) vise à couvrir les surcoûts de toute nature liés au handicap.
A terme, elle a vocation à remplacer l'allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) et pour frais professionnels (ACFP) financée par les départements. En effet, les personnes handicapées qui la perçoivent actuellement, peuvent en conserver le bénéfice ou opter pour la prestation de compensation. En revanche, ils ne peuvent la cumuler avec la nouvelle PCH. Contrairement à l'ACTP, la nouvelle prestation de compensation est accordée sans condition de ressources et son montant est, non plus forfaitaire, mais calculé en fonction des besoins réels du demandeur.

Les composantes de la prestation de compensation du handicap :
La prestation de compensation du handicap est composée de cinq éléments, pouvant être versés, selon les cas, en nature ou en espèce, mensuellement ou en capital :
- le premier permet la prise en charge des dépenses d'aides humaines, y compris, le cas échéant, l'indemnisation ou la rémunération d'un aidant familial ;
- le deuxième assure le financement des aides techniques, notamment la part du coût des matériels qui reste à la charge des assurés sociaux après remboursement par l'assurance maladie ;
- le troisième couvre les dépenses d'aménagement du logement et du véhicule de la personne handicapée, y compris les éventuels surcoûts résultant de son transport ;
- le quatrième finance les aides spécifiques ou exceptionnelles liées au handicap : relèvent notamment de cet élément les dépenses liées à l'achat de divers produits, tels que protections pour incontinents, sondes gastriques ou urinaires ou piles pour appareils auditifs ;
- le dernier permet l'acquisition et l'entretien d'une aide animalière, qu'il s'agisse d'un chien guide d'aveugle ou d'un chien d'assistance.



- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Emplois des personnes handicapées : l'Etat doit persévérer 21 décembre 2007

Comme malheureusement c'est souvent le cas, l'Etat ne montre pas l'exemple. Ainsi, à peine 3,5% de travailleurs handicapés sont intégrés dans Fonction publique contre l'obligation légale de 6%.
 C'est pourquoi, l'Etat vient de prendre des mesures coercitives contre les administrations.
Rappelons quelques chiffres en 2006 pour apprécier le paysage :
- l'Etat employait 3,59% de personnes handicapées,
- les collectivités territoriales 3,47%
- la fonction publique hospitalière 3,57%.
in handica.fr

Projet de loi de finances rectificative pour 2007 : Le scandale d'un amendement qui exonère l'Education nationale de ses responsabilités d'employeur vis-à-vis des personnes en situation de handicap !

L'APF dénonce aujourd'hui un amendement, déposé par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 2007, exonérant l'Education nationale de ses responsabilités d'employeur vis-à-vis des personnes en situation de handicap !

L'amendement déposé par le gouvernement prévoit la possibilité, pour le ministère de l'Education nationale, de déduire de sa contribution au fonds d'insertion des personnes handicapées pour la fonction publique (FIPHFP) les sommes qu'il consacre au financement du dispositif des auxiliaires de vie scolaire (AVS).

- Imprimer cette info -

Lire la suite....... lire la suite.......


Ces actualités sont visibles sur les sites Internet des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972 dont le contact presse est : Marie
Seules les actualités marquée du signe * sont en provenance du siége de l'UNAFAM dont le contact presse est : Anne Pierre-Noël

10 précédentes  10 suivantes
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) (18) (19) (20) (21) (22) (23) (24) (25) (26) (27) (28) (29) (30) (31) (32) (33) (34) (35) (36) (37) (38) (39) (40) (41) (42) (43) (44) (45) (46) (47) (48) (49) (50) (51) (52) (53) (54) (55) (56) (57) (58) (59) (60) (61) (62) (63) (64) (65) (66) (67) (68) (69) (70) (71) (72) (73) (74) (75) (76) (77) (78) (79) (80)

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Côte-d’Or 21 - Région Bourgogne
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales