cadre   - Nous sommes le Mercredi 15 Août 2018 et il est 10:40
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Côte-d’Or 21 - Bourgogne -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  Services
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 21
  le lien n° 66 sur les semaines d' information sur la santé mentale 2018
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
lettre présidente juillet_août 2018
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
    Glossaire: rechercher la signification d'une abréviation...

Total des abréviations et significations enregistrées sur ce site : 1546
Lettre sélectionnée : B

BAFA    BAJ    BAPU    BAS    BASE    BCAPH    BD    BDA    BDI    BDSP    BEOTH    BEP    BFES    BHD    BIAM    BID    BIOMED    BIPP    BIT    BMR    BNPV    BO    BOE    BOEN    BPC    BPF    BUM    BZD    BZP   




BDA: Bouffées Délirantes Aigues

Dernière mise à jour le :       15 janvier 2007
 Internet   http://frankpaillard.chez-alice.fr/infirmier_psychiatrie_bouffee_delirante_aigue.htm

Détail

Bouffées délirantes aîgues
BDA

 

 

 

 Définition.  

 Elles sont caractérisées par l'apparition soudaine d'un délire riche à thèmes et mécanismes polymorphes d'une durée brève.

Terrain.  

 Survient le plus souvent chez les adolescents et les jeunes adultes.

 Généralement on ne retrouve pas de trait de personnalité particulier.

        Apparition.  

 Diagnostic.

F Début brutal.

F Parfois comportement inhabituel 3 à 4 jours avant le début de la crise / troubles du sommeil.

F Parfois il y a des circonstances déclenchantes.

© Choc émotionnel.

© Echec professionnel ou scolaire.

© Séparation, deuil.

© Emprisonnement.

© Service militaire.

                     Les types de délires.  

 Idées délirantes polymorphes.

F S'enchaînent, se chevauchent, se mélangent : grande impression d'incohérence.

F Il y a toujours un "automatisme mental" : le sujet se plaint que ses idées sont devinées.

F Les hallucinations sont très riches.

© Surtout auditives.

© Cénésthésie.

© Olfactives.

© Visuelles.

 Les mécanismes.

F Polymorphe.

© Hallucinations.

© Illusion.

© Interpolation.

© Intuition.

 Thèmes multiples.

F Mystique.

F Mégalomanie.

F Persécution.

F Erotisme.

 C'est un délire qui n'est pas systématisé (va dans tous les sens). L'adhésion du patient à son délire est totale (d'aucune critique de leur délire). L'humeur du patient va osciller selon les phases délirantes.

 Qui peut induire des troubles du comportement ?

F Excitation psychomotrice.

F Stupeur.

F Logorrhées ou mutisme.

F Fugue = voyage pathologique.

F Des actes médico-légaux.

 Très souvent, une dépersonnalisation importante, impression de ne plus être soi-même. Il n'y a pas de désorientation temporo-spatiale.

Evolution.  

 Episode régressif et unique.

F Dans 50 % des cas, il n'y a jamais aucune récidive de bouffée délirante aiguë.

F La guérison se fait en quelques jours ou quelques semaines avec un mois d'hospitalisation.

 Evolution intermittente avec récidive.

F Parfois identique à la première bouffée délirante aiguë ou différente.

F Diagnostic différentiel : psychose maniaco-dépressive.

 Evolution vers la chronicité.

F Dés la première bouffée délirante aiguë ou après plusieurs (rapprochées).

F Sujet jeune : schizophrénie.

F Sujet âgé : Délire non schizophrénique.

                Eléments pronostic.  

 Eléments de bon pronostic (qui sont en défaveur de la psy chronique).

F Bouffées délirantes aiguës (début brutal) surtout s'il y a un facteur déclenchant.

F Personne pré-morbide, extravertie avec une bonne adaptation affective et sociale.

F Accès délirants brefs avec une guérison rapide.

F Bonne sensibilité au traitement.

F Participation dysthimique importante (troubles de l'humeur importants).

F Délires riches avec des thèmes et mécanismes multiples.

F Critères de délire rapide.

F Antécédents maniaco-dépressifs.

 Eléments de mauvais pronostic.

F Début subaigu précédé de manifestations insidieuses.

F Personne pré-morbide schizoïde.

F Antécédents de tentatives de suicide.

F Difficultés d'adaptation.

F Préoccupations hypochondriaques.

F Angoisse.

F Absence de variation de l'humeur.

F Résolution incomplète, persistance des éléments délirants.

F Critique imparfaite du délire malgré le traitement.

   Traitements.  

 Hospitalisation.

F Bouffées délirantes aiguës : c'est une urgence psychiatrique car il peut être dangereux pour lui-même et pour les autres.

 Bilan complet.

F Clinique et biologique.

© Toujours rechercher la prise de toxiques.

© Scanner cérébral à la recherche de troubles organiques.

 Traitement médicamenteux.

F Neuroleptiques : incisifs (anti-hallucinatoires) Haldol.

F Le traitement dure en général 6 mois.

F Quand le délire disparaît, il peut suivre un épisode dépressif.

 Psychothérapie.

F Pas de psychothérapie structurée mais du soutien qui aura pour but d'accompagner le patient.

F Cette psychothérapie devra se poursuivre après la sortie de l'hôpital et jusqu'à l'arrêt du traitement.

 Sismothérapie.

F Elle sera efficace.

F Seulement si les neuroleptiques ne sont pas efficaces.

  

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Imprimer cette page Imprimer cette page


Imprimer et/ou voir toute la liste des abréviations et leurs significations Imprimer la liste des abréviation

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Côte-d’Or 21 - Région Bourgogne
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales